par | 16 septembre 2020

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : chirurgie du poignet | fracture du scaphoide | pathologie du poignet

Quelles sont les suites opératoires après une chirurgie du scaphoïde ? Qu’en est-il de la rééducation ? Réponses ci-dessous.

 

Suites opératoires

 

La fracture du scaphoïde peut être soignée par intervention chirurgicale, grâce à des implants métalliques. Ces derniers permettent de maintenir l’os en place jusqu’à sa guérison complète.

Après l’intervention, le patient doit respecter une immobilisation de 2 semaines en moyenne, en portant une attelle légère, laissant le poignet libre.

Après l’opération du scaphoïde, le patient observe généralement un enraidissement du poignet. Des séances de rééducation chez un kinésithérapeute après la phase d’immobilisation permettront d’y pallier.

Le temps de guérison d’une fracture de scaphoïde est assez long. Il est conseillé d’éviter de lever des charges de plus d’un kilo, de pratiquer des sports de contact et de lancer des objets. Le tabagisme est également vivement déconseillé, pour ne pas freiner la guérison.

Enfin, pendant toute la période de récupération, il est indispensable de continuer à mobiliser les doigts. Cela permet de prévenir leur enraidissement. Des séances de rééducation sont particulièrement recommandées pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

 

Rééducation

 

Après l’intervention chirurgicale pour la fracture du scaphoïde, il est indispensable de réaliser des séances de rééducation chez un kinésithérapeute.

Cette rééducation permettra d’améliorer les mobilités des doigts, de la main et du poignet, mais aussi du lutter contre les douleurs liées au traumatisme de l’opération. L’intérêt est de restaurer les mobilités physiologiques et fonctionnelles de la main et du poignet (écriture, préhension, etc.), et d’améliorer la force de préhension des différents muscles de la zone.

Pour cela, le kinésithérapeute peut réaliser des mobilisations actives et passives de la main, des doigts et du poignet, mais aussi du coude et de l’épaule. Il travaille sur l’ensemble des mobilités du poignet grâce à plusieurs exercices fonctionnels, permettant de tonifier les muscles et d’augmenter sa stabilité.

 

Pour prendre RDV avec un spécialiste de la fracture du scaphoïde à Paris, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 19

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Si l’arthrose est une maladie connue de tous, ce n’est pas forcément le cas de la rhizarthrose (arthrose localisée au niveau de la base du pouce). Voici quelques précisions sur la question de la bilatéralité de cette affection répandue.   Rhizarthrose du pouce :...

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Le doigt à ressaut est un syndrome très fréquent de nature mécanique, fréquemment associé à d’autres pathologies type arthrose ou polyarthrite rhumatoïde. Comment savoir donc si la douleur ressentie est liée au doigt à ressaut ou à une arthrose chronique ?   Le...

Rhizarthrose : quand opérer ?

Rhizarthrose : quand opérer ?

La rhizarthrose du pouce peut altérer considérablement la qualité de vie du patient qui en souffre. Quand est-ce que le patient peut-il envisager sérieusement une intervention chirurgicale pour traiter cette affection douloureuse ? Qu’est-ce que la rhizarthrose du...