Rhizarthrose (arthrose pouce)

Définition de la rhizarthrose ou l’arthrose du pouce

 

La rhizarthrose est un type d’arthrose touchant la base du pouce, à l’articulation carpo-métacarpienne (articulation d’un os du poignet appelé trapèze avec le premier os métacarpien, qui forme la base du pouce). Cette articulation extrêmement mobile permet les mouvements de pivotement du pouce, essentiels à l’utilisation de la main. Fréquemment mise à contribution, elle peut s’user avec le temps et devenir instable.

 

Causes et facteurs de risques de la rhizarthrose ou l’arthrose du pouce

 

La cause de la rhizarthrose n’est pas connue, mais plusieurs facteurs de risque ont été associés.

 

Comme la plupart des formes d’arthrose, son incidence augmente avec l’âge (bien qu’elle puisse également toucher les très jeunes). Elle est jusqu’à six fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

 

Par ailleurs, la polyarthrite rhumatoïde (trouble inflammatoire chronique des articulations, en particulier des mains et des pieds) prédispose la rhizarthrose.

 

Un hobbie impliquant un mouvement répété de l’articulation peut provoquer sa dégénérescence.

 

Les fractures de Rolando ou de Bennett à la base du pouce sont également associées au développement de la rhizarthrose.

 

Symptômes de la rhizarthrose ou l’arthrose du pouce

rhizarthrose pouce arthrose du pouce rhizarthrose bilaterale dr laurent thomsen chirurgien main paris chirurgien poignet paris clinique drouot

Dans les premiers stades de la maladie, la douleur peut se faire ressentir en écrivant, en ouvrant un bocal ou en tournant une clé.

 

Une sensibilité et un gonflement de l’articulation carpo-métacarpienne sont un signe typique.

 

Au fur et à mesure de la progression de la maladie, la douleur peut augmenter, aussi bien en intensité qu’en durée.

 

Une proéminence osseuse peut se former au niveau de l’articulation carpo-métacarpienne en raison de la formation d’ostéophytes / éperons osseux (excroissance osseuse entourant une articulation), du gonflement ou du mauvais alignement de l’articulation.

 

A un stade plus avancé, l’incapacité à étendre le pouce de la main constitue un symptôme révélateur. Il en est de même avec la déformation du pouce en col de cygne (aspect du pouce comparable au cou d’un cygne).

 

Diagnostic de la rhizarthrose ou l’arthrose du pouce

 

Antécédents médicaux et examen clinique

 

Le médecin traitant ou le médecin spécialiste consulté pose des questions sur les symptômes du patient et recherche un gonflement ou des bosses visibles sur les articulations lors de l’examen clinique.

 

Examens d’imagerie

 

Des radiographies de face et de profil du pouce peuvent confirmer le diagnostic clinique, et surtout, permettent de préciser le choix de la chirurgie.

 

Les traitements de la rhizarthrose ou l’arthrose du pouce

 

Comment soigner la rhizarthrose ? Découvrez-le sur notre page dédiée au traitement de la rhizarthrose.

laurent thomsen chirurgien docteur laurent thomsen avis chirurgie main paris chirurgie du coude paris chirurgien du poignet paris
Docteur Laurent Thomsenchirurgien orthopédiste à Paris, spécialiste de l’arthrose du pouce / rhizarthrose

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 12

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?