Exérèse kyste mucoïde

Le traitement des kystes mucoïdes peut être médical ou chirurgical. Les risques et les avantages des traitements sont discutés avec le chirurgien.

 

Traitement non-chirurgical du kyste mucoïde (doigt)

 

Les kystes mucoïdes ne sont généralement pas nocifs et ne s’aggravent pas forcément sans traitement.

 

En revanche, un kyste mucoïde peut se rompre. Du fait de l’ouverture une communication directe avec l’articulation distale du doigt peut se réaliser au sein de laquelle une infection peut se développer. Dans ce cas, des antibiotiques sont utilisés, et le doigt est enveloppé dans un pansement. Les antibiotiques oraux sont également prescrits.

 

Si l’articulation développe une infection malgré ces étapes, une intervention chirurgicale est nécessaire.

 

Traitement chirurgical du kyste mucoïde (doigt)

 

La chirurgie est recommandée si le patient ressent une douleur importante ou si le kyste et la peau semblent prêts à se rompre.

kyste mucoide doigt kyste mucoide traitement docteur laurent thomsen chirurgien main paris chirurgien poignet paris clinique drouot

Ponction

 

Cette opération consiste à perforer et aspirer le liquide du kyste.

 

Exérèse kyste mucoïde

 

Cette chirurgie implique l’excision du kyste et de sa connexion à l’articulation interphalangienne distale. L’élimination d’un kyste peut ne pas éliminer la douleur si elle provient d’une arthrose sous-jacente.

 

Au cours de cette chirurgie, le kyste, les ostéophytes et la capsule articulaire de l’articulation interphalangienne distale sont retirés. La chirurgie peut généralement être effectuée en utilisant une anesthésie locale (loco-régionale).

 

Plastie cutanée

 

Un peu de peau peut être retirée avec le kyste, nécessitant une plastie cutanée. Lorsqu’une plastie cutanée (remplacement de la peau retirée) est réalisée, il est possible que soit prélevée une greffe de peau au pli de flexion du poignet.

 

Suites opératoires de la chirurgie / du traitement du kyste mucoïde

 

Récupération

 

En cas d’exérèse accompagnée d’une plastie cutanée, le patient porte une attelle ou un plâtre pendant deux semaines.

 

Dans le cas contraire, le mouvement peut se faire plus tôt. Des exercices sont recommandés.

 

Complications

 

Des complications peuvent survenir avec les deux procédures.

 

Un risque d’infection existe.

 

Rare, mais un kyste mucoïde peut réapparaître après une chirurgie d’exérèse.

laurent thomsen chirurgien docteur laurent thomsen avis chirurgie main paris chirurgie du coude paris chirurgien du poignet paris
Docteur Laurent Thomsenchirurgien orthopédiste à Paris, spécialiste des kystes aux doigts

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 7

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer