par | 9 juillet 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : doigt à ressaut

Pour soulager un doigt à ressaut, pathologie de la main très fréquente, un traitement par infiltration est souvent proposé au patient en première intention. Une injection dans le doigt pouvant générer légitimement beaucoup d’appréhension, chaque patient devant recevoir une infiltration d’un doigt ressaut a tout intérêt à se renseigner sur la technique, afin de comprendre pourquoi la douleur est souvent faible.

 

Comprendre les causes et les symptômes

 

Le doigt à ressaut est lié à un conflit entre les tendons fléchisseurs d’un doigt et la poulie proximale, aboutissant au blocage partiel ou complet de ce tendon.

Il s’agit d’un problème mécanique :

-soit car le tendon est épaissi, comme dans une ténosynovite ;

-soit car des nodules se forment sur le tendon.

Il en résulte un signe de ressaut, une douleur du doigt et une raideur de l’articulation.

Si le diagnostic est souvent évident, il est plus sage de consulter un chirurgien orthopédique spécialiste de la main et du poignet pour effectuer un bon diagnostic différentiel entre une arthrose des doigts, une ténosynovite du poignet, un kyste de la poulie des tendons et un « simple » doigt à ressaut.

 

Quel est le traitement d’un doigt à ressaut ?

 

Le traitement naturel d’un doigt à ressaut est simple : il faut le mettre au repos, en diminuant les forces mécaniques s’exerçant dessus. Le port d’une orthèse, ou un travail de rééducation avec un kiné, peuvent apporter un bénéfice pour le patient.

La kinésithérapie permet de soulager la douleur, d’empêcher la formation d’adhérences et de drainer un éventuel œdème inflammatoire.

Dès que la douleur du doigt à ressaut devient gênante, le traitement de choix reste une infiltration d’antiinflammatoire, type cortisone.

Son action reste locale, si bien qu’il n’existe aucun effet général.

En cas d’échec du traitement médical, on envisage alors comme traitement de seconde intention une chirurgie du doigt à ressaut.

 

Infiltration de cortisone sur un doigt à ressaut : est-ce douloureux ?

 

Une infiltration de doigt à ressaut s’effectue en cabinet, sans hospitalisation : elle peut être effectuée par un rhumatologue ou un chirurgien orthopédique.

Il s’agit d’injecter un petit volume de cortisone retard, pour exercer son activité anti-inflammatoire puissante au plus près du tendon, sur plusieurs semaines.

Une infiltration ne donne presque pas de douleur, car l’aiguille est fine : il est toutefois possible d’appliquer un topique anesthésique sur la zone d’injection, au moins une heure avant, pour rendre l’infiltration la plus confortable possible.

Après désinfection, le praticien repère les éventuels nodules et effectue l’injection à la base du doigt, en regard de la première poulie sur la première phalange.

Un léger massage aide si besoin à bien diffuser le produit.

La zone d’injection peut être douloureuse 2 à 3 jours, car le volume injecté met les tissus sous tension. Il peut exister aussi parfois un petit bleu, sans conséquence.

L’anti-inflammatoire a une action progressive, avec un pic d’action à partir du 3ème jour pour environ 3 semaines.

Cet effet transitoire sur la douleur ne doit toutefois pas amener à multiplier les infiltrations, au risque de fragiliser le tendon à terme.

Les spécialistes conseillent généralement 2 à 3 injections maximum par an.

En cas d’échec pour soulager la douleur, ou en cas de rechute trop rapide, cette infiltration du doigt en ressaut ne compromet pas une intervention chirurgicale ultérieure.

C’est pourquoi ce traitement de première intention s’avère fréquemment proposé.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Canal carpien récidive : cas fréquent ou pas

Canal carpien récidive : cas fréquent ou pas

Avec plus de 130 000 opérations du canal carpien tous les ans en France selon Ameli, le corps médical a une évaluation très précise des résultats de l’opération, et de ses éventuelles récidives. On estime que plus de 80 % des opérations de canal carpien donnent une...

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Peu connue et souvent négligée par les personnes qui en souffrent, la rhizarthrose touche un nombre considérable de personnes en France. Le point sur le diagnostic et le traitement chirurgical de cette pathologie.   La rhizarthrose du pouce en quelques mots...