Comment soigner un kyste mucoide au doigt ?

comment soigner un kyste mucoide au doigt dr laurent thomsen chirurgien main paris chirurgien poignet paris clinique drouot

Comment soigner un kyste mucoide au doigt ?

Souvent associé à une arthrose des doigts, le kyste mucoïde reste une affection fréquente et bénigne. Dans le cas où il devient handicapant, tant d’un point de vue fonctionnel qu’esthétique, se pose alors la question de comment soigner un kyste mucoide au doigt le mieux possible ?

 

Traitement médical du kyste mucoïde doigt

 

Rappel sur le kyste mucoïde du doigt

 

Ce kyste se présente comme une tuméfaction liquidienne, se formant en regard et dans le prolongement de l’articulation entre deux phalanges. Elle est habituellement située sur la face dorsale de la dernière phalange, près de l’ongle, le majeur étant le doigt le plus fréquemment touché.

C’est une pathologie rencontrée essentiellement sur des femmes de plus de 60 ans, et souvent associée à un terrain arthrosique.

 

Kyste synovial doigt : traitement naturel

 

Face à ce kyste bénin, de nombreux traitements ont été proposés, prouvant qu’aucun n’est réellement parfait.

 

Deux solutions doivent toutefois être mises avant :

– les solutions mécaniques, qui visent à limiter le fonctionnement anormal de l’articulation, soit par la pose provisoire d’une attelle, soit par la kinésithérapie ;

– les traitements locaux visant à essayer de résorber la tuméfaction, comme le froid, l’argile verte, l’arnica…

 

Il faut être vigilant à ne rien mettre qui pourrait fragiliser la peau et percer le kyste.

 

Kyste au doigt, que faire ?

 

Le kyste étant bénin et souvent peu évolutif, l’expectative est au début la meilleure solution : une résorption spontanée peut en effet se produire.

Le principal risque est celui d’une infection locale, en cas de rupture du kyste ou d’effraction cutanée.

 

SI le kyste au doigt grossit, avec le risque de se rompre ou avec de la douleur, un acte chirurgical doit alors être envisagé.

 

Traitement chirurgical d’un kyste doigt

 

Ponction d’un kyste au doigt

 

Si cette solution facile a longtemps été privilégiée, elle est désormais déconseillée pour au moins deux raisons :

– elle est toujours incomplète, tant le liquide est épais ; c’est ce qui explique, entre autres, le fort taux de récidive (estimé à environ 2/3 contre moins de 20 % pour la chirurgie).

– elle fragilise la peau et augmente le risque de surinfection ; c’est donc un geste technique qui peut induire des complications.

 

Exérèse ou dermokystectomie (operation kyste mucoide doigt)

 

La chirurgie conventionnelle s’effectue le plus souvent en anesthésie locale et en ambulatoire.

Le chirurgien va retirer le kyste et parfois la peau se situant dessus. Si c’est le cas, il doit effectuer une légère plastie cutanée, avec une greffe de peau, prise par exemple au pli du poignet.

 

En intervenant sur l’articulation, un orthopédiste peut aussi si besoin traiter des ostéophytes d’arthrose (resection) ou des lésions capsulaires (débridage, parage, nettoyage…).

 

La cicatrisation dure environ 2 à 3 semaines, avec un pansement à changer régulièrement. Les suites post-opératoires sont généralement favorables, avec un léger traitement antalgique si besoin.

Le patient retrouve une mobilité du doigt le jour même en général.

 

L’intervention kyste mucoïde doigt est donc une chirurgie simple, permettant de soulager efficacement un kyste doigt. Elle pourra s’envisager rapidement en cas de douleurs ou de tuméfactions inesthétiques.

 

Pour prendre RDV avec un spécialiste du kyste mucoïde au doigt à Paris, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?