Comment soigner un doigt à ressaut ?

doigt a ressaut arthrose infiltration doigt a ressaut avis specialiste de la main dr laurent thomsen chirurgien main paris chirurgien poignet paris clinique drouot

Comment soigner un doigt à ressaut ?

La pathologie dite « du doigt à ressaut » est due à un problème tendineux au niveau de la main qui se traduit par un blocage et une douleur à l’extension et la flexion du doigt concerné. Un traitement médical est en premier lieu envisageable mais, s’il s’avère inefficace, une intervention chirurgicale est alors nécessaire.

 

Traitements du doigt à ressaut

 

Doigt à ressaut : traitement médical

 

Une fois le diagnostic réalisé, c’est la plupart du temps un traitement médical qui est mis en place, ceci afin d’essayer d’éviter une intervention chirurgicale. Outre du repos, ce traitement médical consiste en des injections de corticoïdes au niveau de la zone touchée. Le médecin et le patient prennent alors quelques semaines pour juger de l’efficacité de cette méthode. Dans 80% des cas, ce traitement médicamenteux suffit à résoudre le problème. Néanmoins, s’il s’avère inefficace et que la gêne fonctionnelle et les douleurs persistent, il est alors nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale.

 

Doigt à ressaut : traitement chirurgical

 

Le principe de l’opération est de dégager le tendon fléchisseur de la gaine qui l’entoure et l’empêche, par épaississement, de coulisser normalement. Cette opération dure une vingtaine de minutes. Elle se fait sous anesthésie locale et ne nécessite aucune hospitalisation : le patient peut regagner son domicile le jour même. Parfois, afin d’éviter des saignements, un garrot pneumatique au niveau du bras peut être utilisé. Après avoir pratiqué une petite incision à la base du doigt, le chirurgien dégage le tendon de la gaine synoviale qui l’entoure. Par ailleurs, si un nodule s’est développé sur le tendon à cause du frottement, celui-ci est aussi nettoyé. Ce sont ces deux actions qui vont permettre au tendon de coulisser à nouveau normalement, ceci dès l’opération terminée.

 

Suites post-opératoires : évolution et rééducation

 

Suites post-opératoires

 

Le remplacement du pansement initial a lieu 2 jours après l’opération et ce nouveau bandage devra être conservé pendant 15 jours environ. Même si un arrêt de travail de 2 à 3 semaines peut être prescrit, le patient retrouve une vie normale presque immédiatement. Les gestes quotidiens qui ne nécessitent pas d’efforts peuvent très rapidement être de nouveau effectués. En revanche, les activités sportives ou celles qui nécessiteraient de forcer sur le doigt sont à proscrire pendant le mois qui suit l’intervention et une visite de contrôle doit être réalisée quelques semaines après celle-ci.

 

Complications éventuelles

 

Les complications post-opératoires sont extrêmement rares même si, comme tout acte chirurgical, l’intervention comporte un risque minime. Il peut arriver, notamment dans les cas de pathologies anciennes, qu’une raideur subsiste après l’intervention. Dans ce cas, le port d’une attelle peut s’avérer nécessaire ainsi que des séances de kinésithérapie. Par ailleurs, un léger traumatisme des nerfs sur la zone d’intervention peut parfois entraîner une perte de sensibilité temporaire du doigt concerné.

 

Chirurgie du doigt à ressaut : résultat

 

La plupart du temps, l’opération est d’une efficacité remarquable : le blocage et la douleur disparaissent en quelques jours. Il faut environ 2 semaines pour assurer la cicatrisation. Pour sa part, la mobilité totale du doigt est retrouvée en 3 semaines environ, même s’il faut quelques mois au patient pour récupérer toute la force initiale de sa main.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?