Quels sont les premiers symptômes du canal carpien ?

quels sont les premiers symptomes du canal carpien dr laurent thomsen chirurgien main paris chirurgien poignet paris clinique drouot

Quels sont les premiers symptômes du canal carpien ?

Pathologie fréquente, le syndrome du canal carpien peut se révéler particulièrement handicapant à un stade avancé. Zoom sur les premiers symptômes.

 

Symptômes

 

Les symptômes du canal carpien sont dus à la compression du nerf médian. Selon l’évolution du syndrome, les symptômes évoluent.

Au premier stade, ceux-ci se manifestent par des troubles sensitifs au niveau des doigts de la main (en particulier pouce, index, majeur, et moitié de l’annulaire). Le patient ressent des fourmillements et picotements, avec des douleurs au poignet et à la paume (allant parfois même jusqu’à l’épaule), notamment durant la nuit. Ses doigts sont engourdis, avec comme une sensation de brulure et / ou de décharge électrique dans l’extrémité des doigts. Secouer la main affectée lui permet de soulager les douleurs et faire disparaître l’engourdissement.

A un stade plus avancé (en conséquence d’un canal carpien non-soigné), le patient constate une perte de sensibilité des doigts de la main, progressivement permanente. Petit à petit, les muscles de la main fondent, entraînant une perte de force et de dextérité. La force de préhension du pouce diminue, et il devient difficile de manipuler de petits objets. Il est donc essentiel de consulter son médecin dès les premiers symptômes !

Ce syndrome du canal carpien touche généralement les deux mains, mais pas nécessairement de manière symétrique ni simultanée.

 

Diagnostic

 

L’examen du canal carpien permet d’étudier la mobilité et la sensibilité des doigts de la main. Par des tests spécifiques, le médecin cherche à reproduire ce que ressent le patient.

En règle générale, cela lui permet d’évaluer la sévérité du syndrome et de déterminer le traitement adéquat. Ce dernier varie en fonction du degré de sévérité du syndrome, de la mise en place d’une attelle nocturne à une intervention chirurgicale.

En complément, pour identifier la cause du canal carpien, il peut également pratiquer un ENMG (électroneuromyogramme) afin de mesurer la transmission de l’influx nerveux dans le nerf médian. Il peut aussi demander une échographie et / ou une radiographie, afin de déterminer certaines causes précises (kyste articulaire, rétrécissement osseux, etc.).

 

Pour prendre RDV avec un spécialiste du syndrome du canal carpien à Paris, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?