par | 25 juin 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : pathologie du poignet | syndrome du canal carpien

Avec plus de 130 000 opérations du canal carpien tous les ans en France selon Ameli, le corps médical a une évaluation très précise des résultats de l’opération, et de ses éventuelles récidives. On estime que plus de 80 % des opérations de canal carpien donnent une solution définitive, la récidive étant rare : découvrez quand et pourquoi il est possible d’avoir un syndrome du canal carpien 2 fois ?

 

Canal carpien 2 fois : quelles sont les causes de récidives ?

 

On estime les cas de récidives de canal carpien comme rares, entre 0,3 et 12% environ selon les études. Souffrir d’un canal carpien 2 fois s’avère donc l’exception, avec en réalité deux situations :

-un syndrome de canal carpien avec récidive stricto sensu : les symptômes disparaissent après l’opération, mais reviennent dans un délai de 3 mois minimum. Environ 10 % des opérations de canal carpien peuvent nécessiter une réintervention.

-un syndrome de canal persistant, où le patient ne constate pas de nette différence avec l’opération de canal carpien avant et après.

 

Pourquoi un canal carpien avec syndrome algique persistant ?

 

Le chirurgien du poignet doit vérifier alors plusieurs points :

-des causes liées au patient, si l’opération du canal carpien a été trop retardée, entrainant une lésion nerveuse irréversible suite à son écrasement progressif ;

-des causes liées au geste opératoire, avec une section du ligament annulaire imparfaite ou incomplète ;

-des causes liées à la récupération post-opératoire, avec formation d’une fibrose ou d’une réaction inflammatoire péri-tendineuse (téno-synovite).

 

Pourquoi un syndrome de canal carpien avec récidive ?

 

Le chirurgien doit prescrire de nouveau des examens complémentaires (électromyogramme, échographie tendineuse…) pour confirmer la compression du nerf médian, et apprécier l’état des tendons et des tissus périphériques.

Le cas le plus fréquent reste la fibrose cicatricielle, qui empêche une coulisse parfaite du nerf médian : il peut s’agir d’une complication post-opératoire, type hématome, ou d’une rééducation du poignet insuffisante après l’opération du canal carpien.

 

Que faire face à une récidive de canal carpien ?

 

De nouveaux examens complémentaires doivent permettre d’apprécier le fonctionnement du nerf (électromyogramme) et l’état des tissus mous cicatriciels (tendons notamment). Même le meilleur chirurgien du poignet doit pouvoir en effet objectiver la compression du nerf, et en comprendre la cause, avant d’envisager ensuite le meilleur traitement possible de récidive du canal carpien.

  • En cas de canal carpien persistant avec une libération du nerf médian insuffisante, une reprise chirurgicale est possible : c’est un geste opératoire le plus souvent rapide, sous anesthésie locale, offrant en principe d’excellents résultats.
  • En cas de syndrome de canal carpien 2 fois par récidive, une nouvelle intervention de neurolyse est possible, le plus souvent à ciel ouvert : cette chirurgie peut être délicate car il s’agit de nettoyer le nerf, sans créer d’inflammation supplémentaire.

En cas de canal carpien persistant avec des lésions nerveuses marquées (stade 4), le pronostic est mauvais : la décision opératoire a probablement été trop tardive. Les lésions nerveuses étant irréversibles, il faut se tourner vers le kiné pour travailler la rééducation du poignet, en renforçant si possible les muscles touchés et ceux permettant une compensation dans les gestes du quotidien. C’est pourquoi tout patient atteint d’un syndrome de canal carpien a intérêt à consulter rapidement un chirurgien orthopédique spécialiste de la main.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Infiltration doigt ressaut : technique du médecin

Infiltration doigt ressaut : technique du médecin

Pour soulager un doigt à ressaut, pathologie de la main très fréquente, un traitement par infiltration est souvent proposé au patient en première intention. Une injection dans le doigt pouvant générer légitimement beaucoup d’appréhension, chaque patient devant...

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Peu connue et souvent négligée par les personnes qui en souffrent, la rhizarthrose touche un nombre considérable de personnes en France. Le point sur le diagnostic et le traitement chirurgical de cette pathologie.   La rhizarthrose du pouce en quelques mots...