par | 24 janvier 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : pathologie du poignet | syndrome du canal carpien

Fourmillements désagréables dans les doigts, engourdissement de la main dès le réveil, douleur lancinante de l’index à l’avant-bras… Ces signes légers pourraient être des symptômes du syndrome du canal carpien : un mal qui touche plus de 130 000 Français par an.

 

Les principaux symptômes du syndrome du canal carpien

Le canal carpien permet le passage du nerf médian et des tendons fléchisseurs des doigts au niveau du poignet. Pour jouer ce rôle de canal, ses tissus doivent donc être de bonne qualité et ne pas comprimer le nerf. Lorsqu’ils se dégradent et qu’une compression nerveuse se produit, les symptômes apparaissent et provoquent des douleurs.

Ces derniers peuvent survenir progressivement ou brutalement, leur cause n’est pas toujours connue. Les manifestations du syndrome du canal carpien peuvent varier selon les personnes.

Parmi les symptômes les plus courants, les personnes touchées par cette pathologie indiquent souffrir de phénomènes d’engourdissement et de fourmillements au bout des doigts. Des sensations de brûlure, de picotements ou de décharges électriques sont également possibles. Causant des réveils nocturnes, les douleurs peuvent s’étendre à l’avant-bras voire jusqu’à l’épaule.

Une perte de dextérité peut également être constatée, avec des difficultés de préhension qui provoquent la chute d’objets, un manque de force dans les mains ou les doigts.

 

Le fourmis dans les doigts : le symptôme principal

Les fourmillements dans le pouce ou dans les mains au réveil sont un signe que les patients peuvent difficilement ignorer, puisqu’ils impactent directement leurs sensations et leur capacité à tenir un objet entre leurs doigts.

Les fourmillements peuvent se produire dans la main droite ou gauche, sur l’ensemble des doigts, ou sur les trois premiers uniquement (de l’index au majeur). Ils expriment une compression du nerf médian qui traverse le canal carpien.

Les picotements ou brûlures se font sentir principalement sur la face antérieure des doigts et dans la paume de la main.

En effet, le nerf étant comprimé, il ne peut plus jouer son rôle correctement et son influx électrique est ralenti, voire empêché. C’est ainsi ce qui provoque les fourmillements dans la main qui reviennent régulièrement pendant la nuit.

L’un des premiers réflexes pour atténuer cette sensation de fourmis dans les doigts est généralement de secouer la main ou de la masser quelques minutes.

 

Les problèmes causés au quotidien par le syndrome du canal carpien

Outre la fatigue que les réveils nocturnes provoquent, les fourmis dans les mains gâchent parfois des gestes simples de la vie quotidienne, comme tenir un objet entre le pouce et l’index.

Dans la vie professionnelle, le canal carpien peut aussi être un véritable obstacle à la réalisation des tâches courantes, notamment pour les personnes qui exercent un travail répétitif ou manuel. L’utilisation prolongée d’une souris d’ordinateur peut également être à l’origine de l’aggravation des symptômes, par exemple chez les individus travaillant dans le domaine du secrétariat ou de l’informatique.

D’autres activités prolongées telles que la couture, la peinture ou encore certains sports peuvent devenir de plus en plus difficiles avec l’évolution de la maladie.

Si les symptômes persistent depuis plusieurs semaines ou sont particulièrement douloureux, il est conseillé de consulter son médecin traitant ou un rhumatologue. Ils seront en mesure de prescrire au patient les examens adaptés et à mettre en place un traitement pour stopper l’évolution de la maladie. Dans certains cas, une intervention chirurgicale avec un spécialiste de la main pourra être nécessaire pour déboucher le canal carpien.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 37

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Si l’arthrose est une maladie connue de tous, ce n’est pas forcément le cas de la rhizarthrose (arthrose localisée au niveau de la base du pouce). Voici quelques précisions sur la question de la bilatéralité de cette affection répandue.   Rhizarthrose du pouce :...

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Le doigt à ressaut est un syndrome très fréquent de nature mécanique, fréquemment associé à d’autres pathologies type arthrose ou polyarthrite rhumatoïde. Comment savoir donc si la douleur ressentie est liée au doigt à ressaut ou à une arthrose chronique ?   Le...

Rhizarthrose : quand opérer ?

Rhizarthrose : quand opérer ?

La rhizarthrose du pouce peut altérer considérablement la qualité de vie du patient qui en souffre. Quand est-ce que le patient peut-il envisager sérieusement une intervention chirurgicale pour traiter cette affection douloureuse ? Qu’est-ce que la rhizarthrose du...