par | 18 octobre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : pathologie du poignet | syndrome du canal carpien

La douleur est souvent l’un des tout premiers symptômes du canal carpien, traduisant la compression du nerf médian dans le canal et les troubles neurologiques associés.

La principale difficulté vient du fait que cette douleur est d’intensité très variable, allant de simples fourmis dans les doigts la nuit, à des douleurs lancinantes et insupportables sous forme de décharges électriques. Pire, ces douleurs peuvent irradier ailleurs, d’où l’impression qu’elles affectent une autre région du bras, comme le coude ou l’épaule.

C’est pourquoi les douleurs du canal carpien doivent toujours faire l’objet d’une approche clinique rigoureuse, pour les objectiver avec les examens complémentaires adaptés, et déterminer alors les meilleures solutions à mettre en œuvre pour stopper la douleur du canal carpien avant qu’elle ne s’aggrave et éviter que la compression neurologique ne soit délétère pour le nerf.

 

Rappel de la définition du syndrome du canal carpien

Le canal carpien est comme un tunnel, localisé sur la face antérieure du poignet et délimité à l’intérieur par les os carpiens du poignet et à l’extérieur par le ligament annulaire fibreux. C’est une gaine où sont logés notamment le nerf médian, qui innerve les trois premiers doigts de la main, mais aussi des vaisseaux et les tendons des muscles fléchisseurs des doigts.

Le syndrome du canal carpien est dû à la compression du nerf médian au niveau du carpe, souvent d’origine expliquée. Les principaux troubles observés sont dus à la stimulation de ce nerf médian, qui est à la fois un nerf moteur (pour fléchir les doigts) et un nerf sensitif (pour le toucher notamment).

 

Quelles sont les symptômes du canal carpien ?

Les symptômes d’un canal carpien vont être corrélés principalement au degré de compression nerveuse, en étendue et en profondeur. Pour simplifier, on peut assimiler le nerf médian à un câble multicouches : les fibres superficielles sont principalement des fibres sensitives, alors que les fibres profondes sont surtout des fibres motrices.

C’est ce qui explique la chronologie des symptômes, évoluant souvent dans le temps en trois étapes :

  • Un inconfort, avec une gêne, des douleurs ou des fourmillements sur les 3 premiers doigts de la main, ceux innervés par le nerf médian. Ces troubles sont accentués la nuit si le poignet reste fléchi trop longtemps.
  • Des troubles sensitifs, avec une main de plus en plus « maladroite » et des douleurs parfois sous forme de décharge électrique.
  • Des troubles moteurs, avec une perte de force et de tonicité dans la main.

 

Quelles douleurs du poignet ou du bras viennent du canal carpien ?

L’atteinte compressive des fibres sensitives du nerf médian entraîne, dans sa forme habituelle, des douleurs lancinantes le long de ce nerf, sous forme de décharges électriques, un peu comme pour une sciatique.

Elles sont alors localisées sur la face palmaire de la main, à hauteur des 3 premiers doigts. Mais le propre d’une douleur nerveuse est de pouvoir irradier sur d’autres territoires, pouvant amener ainsi à une erreur de diagnostic : un canal carpien peut être en effet associé à une douleur du poignet, des douleurs nocturnes de la main, une douleur du pouce, une douleur du bras, une douleur du coude, voire une douleur jusqu’à l’épaule.

C’est pourquoi se demander où se situe la douleur du canal carpien est finalement un défi : toute douleur allant du pouce au coude peut traduire finalement une atteinte initiale du poignet.

Or, associer une pathologie du canal carpien avec une douleur de l’épaule, ou une atteinte du canal carpien avec une douleur du coude ou du bras, n’est pas forcément le premier réflexe du patient.

C’est pourquoi la prise en charge des douleurs de la main ou du bras par un chirurgien orthopédique est un plus, pour inclure dans tout diagnostic différentiel les douleurs dues à un syndrome carpien. Le spécialiste de la main dispose alors de différents examens complémentaires, en plus de son examen clinique, pour infirmer ou confirmer l’atteinte du nerf médian à hauteur du poignet.

 

Comment prendre en charge les douleurs d’un canal carpien et leur évolution dans le temps ?

Si le repos et le port d’une orthèse du poignet peuvent soulager les cas les moins avancés, la douleur du poignet sur un canal carpien impose souvent à terme le recours à un traitement médical ou chirurgical.

 

Canal carpien et douleur du poignet : quel traitement médical ?

Le traitement médical repose sur des antalgiques par voie orale ou l’infiltration du canal carpien douloureux avec par exemple un corticoïde anti-inflammatoire. Il y a le plus souvent une action directe sur la douleur durant de plusieurs semaines à plusieurs mois, avec le risque que cet effet antalgique masque l’aggravation des lésions nerveuses.

L’interrogation des patients est alors toujours la même et est légitime : l’infiltration du canal carpien, est-ce douloureux ? Le praticien a aujourd’hui les moyens de rendre ce geste quasi-indolore, avec par exemple des anesthésies locales par crème ou par injection.

 

Douleur canal carpien : que faire en cas d’échec de l‘infiltration ?

Le traitement chirurgical du canal carpien doit s’envisager :

  • En première intention, en cas de douleurs au poignet associées à des troubles moteurs et sensitifs avancés, objectivés par un examen neurologique avec un pronostic sévère.
  • En seconde intention, en cas de douleurs de canal carpien persistantes associées à une gêne ou un début de handicap, malgré les traitements médicaux préalables. C’est à chaque fois une discussion entre le patient et le chirurgien orthopédique, sachant que cette chirurgie du poignet peu invasive donne désormais plus de 95 % de réussite, avec une quasi-disparition de la douleur après l’opération canal carpien. Une bonne rééducation du carpe permet alors une récupération optimale sur le confort de vie, faisant oublier les douleurs du poignet ou de la main, que ces douleurs du canal carpien soient nocturnes ou dans la journée.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 4

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Conséquences d’un canal carpien non soigné

Conséquences d’un canal carpien non soigné

Un syndrome de canal carpien se traduit le plus souvent par l’apparition de douleurs ou de fourmillements sur les doigts, notamment la nuit. Lorsque les troubles sont peu marqués, le patient éprouve d’abord de la gêne et de l’inconfort, lui faisant oublier que cette...