par | 3 mai 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : chirurgie de la main | chirurgie des doigts | maladie de dupuytren | pathologie de la main

Prenant son nom du baron Guillaume Dupuytren qui a décrit cette maladie en 1832, la maladie de Dupuytren sévit au niveau de la paume de la main. Quels sont les symptômes de la maladie de Dupuytren ? Qui faut-il consulter ? Faut-il envisager une opération ?

 

Comment reconnaître la maladie de Dupuytren ?

 

La maladie de Dupuytren est une pathologie héréditaire assez répandue qui survient particulièrement chez les hommes, surtout après l’âge de 45 ans. Plusieurs facteurs augmentent le risque de la maladie Dupuytren : alcoolisme, diabète, épilepsie.

 

Elle résulte d’un épaississement fibreux de la membrane de la main (aponévrose palmaire).

 

Chez 50% des personnes touchées, la maladie concerne les deux mains. La maladie de Dupuytren se traduit au début par un nodule sensible dans la paume (le plus souvent au niveau de l’annulaire ou du petit doigt).

 

Le nodule peut initialement provoquer une gêne, mais devient progressivement indolore. Au fur et à mesure de l’avancée de la maladie, un ou plusieurs doigts se courbent.

 

Qui consulter ?

 

Dans un premier temps, si vous remarquez des nodules dans la paume de la main et des raideurs dans certains doigts, en particulier l’annulaire et l’auriculaire, prenez rendez-vous chez votre médecin.

 

Ce dernier va examiner la main et rendre son diagnostic. Un test permet d’évaluer le niveau de la maladie. Il consiste à poser la main à plat sur une table.

Si les doigts sont bien à plat, aucun traitement n’est envisageable. Cependant, la maladie étant évolutive il faudra procéder régulièrement à ce test.

 

Si le patient ne réussit pas à poser sa main bien à plat, le médecin renvoie le patient vers un spécialiste : chirurgien de la main, rhumatologue, médecin de réadaptation fonctionnelle.

 

Le spécialiste va réaliser un diagnostic complet pour vérifier l’état de la maladie et si une intervention chirurgicale est nécessaire.

 

Maladie de Dupuytren : pourquoi opérer ?

 

Pour la maladie Dupuytren un traitement naturel ou un traitement kiné peuvent éventuellement soulager les douleurs et assouplir de façon éphémère la main.

 

Cependant, seule la chirurgie permet de guérir la maladie.

 

Dans le cas de la maladie de Dupuytren, l’opération peut prendre deux formes différentes :

  • L’aponévrotomie : intervention la plus fréquente, elle se déroule en plusieurs séances. Elle consiste à inciser une bride ce qui permet au doigt de retrouver son extension complète. Le patient retrouve l’usage de sa main directement après l’opération. Toutefois, le tissu fibreux n’étant pas retiré, il reste un risque de récidive.

 

  • L’aponévrectomie : intervention plus lourde, elle consiste à supprimer l’épaississement fibreux responsable de la courbure et des nodules. À la suite de l’opération, la cicatrisation peut s’étaler sur plusieurs semaines. Comme pour l’aponévrotomie, l’aponévrectomie n’empêche pas un risque de récidive.

 

Plus l’opération est réalisée au début de maladie et plus elle est facile et plus le patient a de chance de retrouver une extension entière de ses doigts. Il en est de même en cas de récidive de la maladie de Dupuytren.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 2

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

La rhizarthrose ou arthrose du pouce est une pathologie extrêmement fréquente, pouvant rapidement devenir handicapante en raison d’un de ses principaux symptômes : la douleur du pouce. Pour autant, la disparition progressive de la douleur n’est pas forcément un...