par | 14 juin 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : arthrose | chirurgie de la main | chirurgie des doigts | opération rhizarthrose | pathologie de la main | rhizarthrose

La rhizarthrose est l’arthrose du pouce. Elle touche plus particulièrement les femmes de plus 50 ans. L’évolution de cette pathologie varie selon les patients.

 

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose évoluée ou sévère ?

 

L’arthrose est une maladie s’attaquant aux articulations. L’arthrose du pouce entre le trapèze et le premier métacarpien est appelée rhizarthrose.

 

Selon la classification Dell, il existe 4 stades de rhizarthrose du stade 1 jusqu’à la rhizarthrose de stade 4 également appelée rhizarthrose sévère.

 

Le stade 1 est difficilement détectable, car aucun déplacement des os de l’articulation (subluxation) ni aucun ostéophyte (éperon osseux) est observable.

 

Au deuxième stade de la rhizarthrose du pouce, une subluxation et une ostéophytose commencent à apparaître.

 

Lors du stade suivant, la subluxation et l’ostéophytose sont plus prononcées et une gêne se ressent de plus en plus au quotidien au niveau de l’articulation du pouce. On peut parler de rhizarthrose évoluée. A ce stade, le pouce commence à avoir une forme en « Z » prononcée.

 

La rhizarthrose de stade 4, qualifiée de rhizarthrose sévère, se caractérise par une disparition de l’interligne trapézo-métacarpien, avec ankylose, géodes et ostéophytose proéminentes.

 

Rhizarhtrose évoluée : traitement

 

Comme pour tous les cas d’arthroses, il n’existe pas de traitement curatif capable de stopper définitivement la maladie.

 

En revanche, il existe plusieurs traitements permettant de ralentir l’évolution de la rhizarthrose du pouce.

 

Les traitements préventifs contre la rhizarthrose

 

S’il n’est pas possible de modifier les causes génétiques favorisant l’apparition de la rhizarthrose du pouce, certaines causes environnementales peuvent être prévenues dans une certaine mesure.

 

Plus précisément, les études montrent que les personnes en surpoids risquent plus de développer de l’arthrose. De même, les traumatismes répétés, et en particulier par la pratique intensive de certains sports, favorisent également l’apparition de l’arthrose.

 

Les traitements médicaux

 

Ils consistent essentiellement à réduire les douleurs. Les traitements médicaux de la rhizarthrose reposent :

  • Sur les antidouleurs et anti-inflammatoires : antalgiques, AINS, infiltrations de corticoïdes, injections d’acide hyaluronique, AASAL
  • Sur les orthèses : orthèse de nuit, orthèse d’activité, orthèse de journée, orthèse rigide, orthèse semi-rigide

 

Dans la plupart des cas, le traitement médical suffit à calmer les douleurs et à ralentir la progression de la maladie.

 

Les traitements chirurgicaux

 

Lorsque les traitements médicaux ne suffisent pas à calmer les douleurs ou quand la rhizarthrose du pouce est trop gênante au quotidien, le traitement chirurgical est envisageable. Il est réservé à la rhizarthrose évoluée et à la rhizarthrose sévère.

 

Il existe deux grandes solutions chirurgicales pour traiter la rhizarthrose du pouce :

  • La prothèse trapézométacarpienne : récupération rapide
  • La trapézectomie avec ligamentoplastie : temps de récupération plus long, mais offre les meilleurs résultats en matière de mobilité et de stabilité dans le temps

 

Pour les personnes utilisant beaucoup leur pouce au quotidien, en particulier les travailleurs manuels, une autre technique chirurgicale peut se révéler plus appropriée : l’arthrodèse trapézométacarpienne. La mobilité est réduite, mais le pouce peut subir des contraintes plus importantes.

 

Enfin, pour les cas de rhizarthrose de stade 1 particulièrement douloureux, la ligamentoplastie isolée permet de stopper l’évolution de la maladie.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.1 / 5. Nombre de notes : 16

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

La rhizarthrose ou arthrose du pouce est une pathologie extrêmement fréquente, pouvant rapidement devenir handicapante en raison d’un de ses principaux symptômes : la douleur du pouce. Pour autant, la disparition progressive de la douleur n’est pas forcément un...