par | 19 janvier 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : chirurgie du poignet | fracture du poignet | pathologie du poignet

Quelles sont les suites opératoires après une fracture du poignet, et comment se déroule la rééducation ? Réponses ci-dessous.

 

Suites opératoires

 

Selon les cas, la fracture du poignet peut être traitée chirurgicalement à l’aide de broches ou d’une plaque anatomique. Quelle quel soit, l’opération se fait sous anesthésie régionale, en ambulatoire.

Après la fixation par broches, le poignet du patient doit être strictement immobilisé pendant 4 à 6 semaines. Une consultation chez le praticien permettra d’enlever les broches après cette période.

Après la fixation par plaque anatomique, le patient a le poignet immobilisé pendant quelques jours avant la mise en place d’une attelle, à garder durant 3 à 6 semaines. Le pouce et les doigts longs restent libres et peuvent être mobilisés pour les gestes quotidiens. Comparée à la fixation par broche, cette technique permet de mobiliser plus rapidement le poignet.

Après l’immobilisation, des séances de rééducation sont nécessaires pour soigner l’enraidissement du poignet.

 

Rééducation

 

Dès lors que la consolidation du poignet est suffisante, des séances de rééducation sont nécessaires afin de mobiliser les doigts et le poignet. L’intérêt de la rééducation est de limiter l’enraidissement de l’articulation du poignet, tout en conservant une musculature suffisamment tonique de l’avant-bras.

Selon les cas, il n’est pas nécessaire pour le patient de se rendre chez un kinésithérapeute. Il lui est possible de procéder par lui-même à quelques exercices doux pour mobiliser l’articulation, qui lui seront présentés avant sa sortie de l’hôpital. Cela consistera notamment en des extensions, flexions et pronosupination du poignet, à exercer plusieurs fois par jour.

Toutefois, une consultation de contrôle 2 à 3 semaines après l’opération, permettra au chirurgien d’évaluer si la prescription de séances de rééducation chez un kinésithérapeute sont nécessaires.

Dans tous les cas, mobiliser son poignet est indispensable pour retrouver une bonne mobilité de l’articulation. Le temps de rééducation nécessaire varie selon le type de fracture et la technique chirurgicale choisie.

 

Pour prendre RDV avec un spécialiste de la fracture du poignet à Paris, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 3.9 / 5. Nombre de notes : 34

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Peu connue et souvent négligée par les personnes qui en souffrent, la rhizarthrose touche un nombre considérable de personnes en France. Le point sur le diagnostic et le traitement chirurgical de cette pathologie.   La rhizarthrose du pouce en quelques mots...

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Si l’arthrose est une maladie connue de tous, ce n’est pas forcément le cas de la rhizarthrose (arthrose localisée au niveau de la base du pouce). Voici quelques précisions sur la question de la bilatéralité de cette affection répandue.   Rhizarthrose du pouce :...

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Le doigt à ressaut est un syndrome très fréquent de nature mécanique, fréquemment associé à d’autres pathologies type arthrose ou polyarthrite rhumatoïde. Comment savoir donc si la douleur ressentie est liée au doigt à ressaut ou à une arthrose chronique ?   Le...