par | 1 septembre 2020

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : chirurgie du coude | nerf ulnaire au coude / nerf cubital

La compression du nerf ulnaire au coude peut se révéler handicapante lors de la vie quotidienne. Zoom sur les traitements médicaux et chirurgicaux permettant de soulager cette atteinte.

 

Traitement médical

 

La compression du nerf cubital (ulnaire) entraîne des fourmillements et engourdissements de l’auriculaire et de l’annulaire, ainsi qu’une maladresse et perte de force dans la main. Les douleurs dans l’avant-bras peuvent remonter jusqu’à l’épaule, ce qui est particulièrement handicapant pour le patient.

Lorsque les symptômes sont intermittents, il est possible de soulager le nerf ulnaire médicalement. Porter une attelle durant la nuit et prendre des anti-inflammatoires peut se révéler efficace. Des exercices de physiothérapie peuvent également contribuer à soulager la douleur au coude.

De plus, il est recommandé de modifier son poste de travail et les gestes quotidiennement responsables de cette souffrance nerveuse (par exemple, en évitant de s’appuyer sur les coudes ou de rester les coudes fléchis de manière prolongée).

Dans certains rares cas, il est également envisageable de réaliser des infiltrations pour soulager ces douleurs. Toutefois, le traitement médical est rarement suffisant, notamment en cas d’atteinte sévère du nerf, d’où l’intérêt du traitement chirurgical.

 

Traitement chirurgical

 

Le traitement chirurgical permet de décompresser le nerf ulnaire. Il s’agit d’une intervention d’une quinzaine de minutes, pratiquée sous anesthésie locorégionale en ambulatoire.

Pour procéder à la libération du nerf ulnaire au coude, il existe 2 techniques : neurolyse in-situ et transposition antérieure.

Pour la neurolyse in-situ, le chirurgien ouvre l’arcade fibreuse dans laquelle passe le nerf. Une incision fine à l’arrière du coude est nécessaire, autour de 3 cm. Cela permet d’ouvrir la gaine dans laquelle le nerf est comprimé et de le libérer.

Le principe est similaire pour la transposition antérieure. Mais dans ce cas-là, le nerf est déplacé à l’avant du coude : il est ainsi moins vulnérable à la compression.

 

Résultats

 

Les résultats des interventions chirurgicales visant à soulager le nerf cubital sont très bons. Le rétablissement varie d’une personne à l’autre, mais la majorité des patients récupèrent leurs fonctions.

 

Pour prendre RDV avec un spécialiste du nerf ulnaire au coude à Paris, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de notes : 78

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Rhizarthrose : déroulement de l’opération

Peu connue et souvent négligée par les personnes qui en souffrent, la rhizarthrose touche un nombre considérable de personnes en France. Le point sur le diagnostic et le traitement chirurgical de cette pathologie.   La rhizarthrose du pouce en quelques mots...

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Qu’est-ce qu’une rhizarthrose bilatérale ?

Si l’arthrose est une maladie connue de tous, ce n’est pas forcément le cas de la rhizarthrose (arthrose localisée au niveau de la base du pouce). Voici quelques précisions sur la question de la bilatéralité de cette affection répandue.   Rhizarthrose du pouce :...

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Doigt à ressaut et arthrose : implications

Le doigt à ressaut est un syndrome très fréquent de nature mécanique, fréquemment associé à d’autres pathologies type arthrose ou polyarthrite rhumatoïde. Comment savoir donc si la douleur ressentie est liée au doigt à ressaut ou à une arthrose chronique ?   Le...