par | 20 décembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : chirurgie du poignet | pathologie du poignet | syndrome du canal carpien

L’une des raisons pour lesquelles la chirurgie du canal carpien s’est banalisée tient en grande partie à l’évolution des techniques opératoires ces dernières années.

La chirurgie endoscopique du tunnel carpien s’est ainsi démocratisée, donnant une opération du canal carpien sous endoscopie à la fois plus sûre et plus rapide.

Quand se pose la question du choix chirurgical (endoscopie ou ciel ouvert), différents critères vont entrer en ligne de compte, dont la cicatrice du canal carpien que le patient souhaite la moins visible possible.

 

Définition du syndrome du canal carpien et but opératoire

Le syndrome du canal carpien se définit comme un syndrome compressif du nerf médian, circulant dans le tunnel carpien sur la face interne du poignet. Cette lésion nerveuse, le plus souvent d’origine mal connue, va être responsable dans un premier temps de douleurs de la main ou de fourmillement des trois premiers doigts, avant d’évoluer en général vers des troubles moteurs ou sensitifs plus marqués.

Lorsque le traitement médical ne soulage pas la douleur et l’inconfort, ou quand la compression menace la vitalité du nerf, la chirurgie endoscopique du canal carpien ou par voie conventionnelle devient la solution de choix.

Le principe de l’opération est le même qu’on accède au canal carpien sous endoscopie ou pas : le chirurgien spécialiste de la main va sectionner le ligament transverse du carpe pour « ouvrir » le tunnel carpien et libérer la compression s’exerçant sur le nerf médian.

 

Canal carpien : technique opératoire à ciel ouvert

Dans la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert, l’accès au ligament se fait par une incision classique, située sur la paume de la main sur une longueur moyenne de 2 à 4 cm.

Le chirurgien doit ainsi ouvrir plusieurs plans, pour accéder au tunnel carpien : le revêtement cutané, l’hypoderme graisseux sous-cutané souvent riche en petites fibres nerveuses et enfin le plan musculaire, localisé sur le ligament transverse du carpe. Une fois le tunnel carpien élargi, il faut refermer ces différents plans pour permettre leur localisation.

C’est une opération décrite dès 1912, qu’on tend à abandonner, sauf sur des lésions importantes du canal.

 

Opération canal carpien par endoscopie : principe

La vidéo opération du canal carpien sous endoscopie s’est popularisée ces dernières années, grâce à la miniaturisation des caméras permettant l’endoscopie du canal carpien, sans léser les tissus.

Grâce à une micro-incision dans le poignet, le dispositif d’endoscopie est introduit directement dans le tunnel du carpe : une mini caméra haute définition permet de voir les structures anatomiques, et des mini instruments permettent de sectionner le ligament transverse avec une lame rétractable.

Cette chirurgie du canal carpien par endoscopie est donc moins invasive que celle à ciel ouvert, avec un temps de récupération en moyenne 4 fois plus rapide.

En épargnant la paume des mains, elle permet aussi d’envisager si besoin l’intervention simultanée sur les deux poignets.

 

Quelle cicatrice pour une intervention du canal carpien sous endoscopie ou à ciel ouvert ?

Les deux techniques vont modifier profondément l’aspect de la cicatrice post-opération du canal carpien. Pour la localisation, la cicatrice de la chirurgie à ciel ouvert est dans la paume, alors qu’un canal carpien par endoscopie l’épargne.

Pour la longueur, l’opération conventionnelle oblige à inciser sur 2 à 4 cm, alors que l’ouverture pour l’endoscopie est de quelques millimètres à peine. Enfin, la profondeur de la cicatrice de l’opération à ciel ouvert est plus importante, car l’incision porte sur plusieurs plans, là où l’endoscopie permet un accès plus rapide au canal carpien : l’opération du canal carpien par endoscopie épargne ainsi les ramifications nerveuses de la main, souvent nombreuses, d’où des suites opératoires plus douces et moins douloureuses.

L’endoscopie donnera une cicatrice post-opération du canal carpien plus petite, mieux cachée et moins épaisse que l’ouverture à ciel ouvert. C’est une cicatrice en dépression qui met ensuite 6 à 12 mois pour se remodeler parfaitement et se lisser.

Non seulement, le patient y gagne, avec une cicatrisation plus rapide mais c’est aussi la promesse à terme d’une cicatrice moins visible et plus esthétique, souvent même imperceptible au bout de 6-12 mois.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 4

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités de la chirurgie de la main

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

Rhizarthrose du pouce : symptômes et photo

La rhizarthrose ou arthrose du pouce est une pathologie extrêmement fréquente, pouvant rapidement devenir handicapante en raison d’un de ses principaux symptômes : la douleur du pouce. Pour autant, la disparition progressive de la douleur n’est pas forcément un...

Conséquences d’un canal carpien non soigné

Conséquences d’un canal carpien non soigné

Un syndrome de canal carpien se traduit le plus souvent par l’apparition de douleurs ou de fourmillements sur les doigts, notamment la nuit. Lorsque les troubles sont peu marqués, le patient éprouve d’abord de la gêne et de l’inconfort, lui faisant oublier que cette...